Déguisements pour Halloween

Belle sorcière et magicienne:











Squelette:



Batman et Spiderman:




Chat noir!





Déguisements d'animaux



Déguisement en peluche et jetée de lit!

Déguisements plutôt garçons...

Les traditionnels pirate, indien, chevalier:








Les métiers:







Les sets accessoires:












Déguisements plutôt filles...

Des reines et des princesses:













Des anges:




Des elfes et des fées:



Une ballerine:



Et une sirène:


Des tutus, des souliers, des couronnes...



"Il était une fois l'alphabet"

Il était une fois l'alphabet en vingt-six escales rocambolesques
Oliver Jeffers, éd. Kaléidoscope, dès 5 ans.


L'alphabet n'est qu'un prétexte pour laisser Jeffers raconter des histoires toutes pittoresques et rocambolesques! On commence avec A-astronaute (qui a le vertige) et on finit avec Z-zeppelin (dans lequel on retrouve l'astronaute qui a fait des progrès). Une succession de textes courts, drôles et absurdes avec deci delà une touche d'humour noir (H comme habitation à haut risque). Le lecteur apprendra combien d'éléphants peuvent être glissés dans une enveloppe (E), les notions de fini et d'infini (F, faut pas être pressé!) et les avantages d'une porte en jus gélifié (J). Il y croisera un octopode qui ose aller de l'avant (O), un panais perplexe (P) et particulièrement stupide ainsi que des robots (R) qui volent les nuages (tu devines pourquoi?), un concombre imbécile (S comme saut et sot) et un dactylographe suicidaire (T comme taper sur la bonne touche).
Bref, on "M" et on se marre! Et puis, petit clin d’œil pour les fans de Jeffers qui reconnaîtront certains de ses personnages faire de fugaces apparitions.

"Cinq minutes et des sablés"

Cinq minutes et des sablés
Stephane Servant & Irène Bonacina, 
éd. Didier Jeunesse, dès 5 ans.


C'est une petite vieille solitaire à qui personne ne rend visite et qui s'ennuie à en mourir... D'ailleurs, voici Madame la Mort qui vient la chercher. La petite vieille l'attend, ses valises sont prêtes. "Le temps de changer de chaussures et je suis à vous"! Mais comme la petite vieille est polie, elle offre un bon thé de Chine à Madame la Mort pour la faire patienter et comme le thé c'est encore meilleur avec des sablés au gingembre, la petite vieille se met à cuisiner. "5 minutes de plus ou 5 minutes de moins, quelle importance?" Et oui, mais de tasse de thé en petit sablé, de chat joueur en petite fille joyeuse et violoniste charmeur, le temps passe, les rires, les parfums, la musique, les pas de danse attirent tout le voisinage: c'est la fête! Plus question pour la petite vieille de s'ennuyer...
Le temps qui passe est relatif n'est-ce pas? L'ennui fait fuir et les rires appellent les rires. Quant à Madame la Mort, elle s'invite parfois juste pour te dire qu'il est important de t'en souvenir!

"Anya et Tigre Blanc"

 Anya et Tigre Blanc, Fred Bernard & François Roca, 
éd. Albin Michel Jeunesse, dès 6 ans.
Un pays qui ne connaît que le blanc et le froid, une époque où les hommes et les animaux se comprennent encore et puis, des enfants d'une même génération qui disparaissent , comme ça, sans laisser de traces dans la neige, année après année. Quel est l'être ou la chose qui enlève les enfants et pourquoi? Quelle est cette malédiction qui nourrit la colère et les angoisses de tout un peuple? Que font les souverains pour aider les habitants? Le prince né l'année fatidique est-il toujours en vie ou a-t-il été enlevé lui aussi?
Heureusement, dans ce cauchemar gelé, il y a les animaux qui prêtent un de leurs petits pour combler le vide de l'enfant perdu. C'est ainsi qu'Anya a eu Tigre Blanc à ses côtés pour remplacer son frère jumeaux enlevé alors qu'il n'était qu'un bébé. Heureusement, il y a Anya justement, ses 12 ans, son courage et sa fougue... Est-ce elle qui ramènera les enfants et avec eux, qui sait, un premier printemps?
Une ambiance glaçante et mystérieuse pour cet album qui évoque l'univers du Nord dans Le trône de fer de George R. R. Martin. Un personnage féminin fort et son compagnon animal puissant qui n'est pas sans rappeler Lyra et l'ours blanc Iorek Byrnison dans A la croisée des mondes de Philip Pullman.
Bref, un album grand format dans lequel le lecteur s'immerge véritablement grâce aux illustrations magnifiques de François Roca dont certaines planches sont d'une beauté saisissante!

"De cape et de mots"

De cape et de mots, Flore Vesco, 
éd. Didier Jeunesse, dès 15 ans.



Autant Les petites reines, avec son autodérision, était pour moi assez représentatif de l'esprit belge, autant De Cape et de Mots respire l'esprit français, celui qui avait déjà cours au XVIIème siècle, celui du bon mot et de l'intelligence du verbe qui triomphe de tout.
L'héroïne, Serine, vit avec sa mère et ses 6 plus jeunes frères dans un château en ruine et courants d'air. Pour échapper à une mariage programmé, la jeune fille de 17 ans s'enfuit et rejoint la capitale avec l'intention de devenir demoiselle d'honneur. Sa mère l'avait prévenue: "Ma chère, vous ne tiendrez pas deux jours à la Cour" et c'est vrai que la Cour est un monde impitoyable mais c'était bien mal connaître Serine, son imagination et sa vivacité d'esprit hors du commun! 
La jeune fille parvient a entrer au service d'une reine tyrannique, vénale et capricieuse qui n'hésite pas à user et abuser de la servilité de ses demoiselles, un essaim de froufrous qui se tirent dans les plumes. Serine va découvrir la ruche bouillonnante et dangereuse qu'est le palais royale, ses activités secrètes et nocturnes, ses courtisans corrompus, ses cuisines, ses geôles, ses hypocrisies et ses conspirations, ses petites gens qui travaillent jusqu'à épuisement. Heureusement pour elle, Serine a les dons d'observation et de déduction d'un Sherlock Holmes, la ruse du goupil, l'agilité d'une Catwoman, la répartie d'un Molière et le vocabulaire du Petit Robert. Elle a les yeux en face des trous et la langue certainement pas dans sa poche! Serine découvre, Serine empêche, sème le doute et la zizanie, Serine met sa vie en danger et renaît de ses cendres, s'attire les faveurs du roi et les foudres de la reine, est redoutée pour son franc-parler, condamnée et s'en sort encore une fois!
Flore Vesco nous offre un premier roman savoureux, plein d'espièglerie et de rebondissements, elle traite avec humour et légèreté des sujets qui ne sont ni drôles ni légers, tels la torture, les assassinats et les mascarades de justice. Elle utilise les mots comme des gourmandises ou des poignards. Bref, un roman comme un petit four doux-amer avec pochette surprise et bonnet à grelots en sus!

"Je veux enlever la nuit"

Je veux enlever la nuit
Hélène Gaudy & Simone Rea, 
éd. Cambourakis, dès 4 ans.


Alors ça, c'est vraiment un album super mignon! Les dessins aux crayons de couleurs sur fond chamois sont d'une telle douceur qu'on aurait envie de caresser les pages, de prendre le livre contre sa joue comme un doudou. Après une page de titre tout en rouge, éclairée d'un grand soleil couchant, symbolisant la journée terminée, le petit Oskar rentre chez lui. Commence alors des pages plus aériennes où le noir a la part belle. Oskar pourtant n'aime pas la nuit, n'aime pas sa couleur, fait tout pour lui échapper, l'enlever. Avec tendresse et patience, sa maman l'écoute et le rassure tandis que son papa, discret et silencieux prépare les boissons du soir. Les tons virent doucement vers les bleus, la maman d'Oskar lui montre que la nuit c'est aussi les cabanes de couvertures, les moutons à compter, les voitures de la rue à écouter, les choses de la journée à se remémorer, les histoires à s'inventer. Et puis, il n'y a pas qu'un noir, il y a "des" noirs, il faut juste apprendre à les voir... Et puis, apprivoiser la nuit c'est ouvrir la porte aux rêves. Douceur, raffinement, poésie, tendresse, rêveries...Tout ce qu'on aime!

"Le Meunier amoureux"

Le Meunier amoureux
Alice Brière-Haquet & Amélie Videlo, 
éd. Sarbacane, dès  3 ans.


La vie du meunier est bien rodée. Son champs est bien rangé, les épis de blé bien droits. Semer, récolter, moudre, cuire, manger, replanter. Et cela de jour en jour et de saison en saison. Mais à le voir si grincheux, il n'a pas l'air heureux. Et puis un jour, la fleur de chardon bleu dans son champs unicolore ou plutôt le grain de folie apporté par une fille dans les rouages de sa vie. Une belle histoire au texte simple et rimé sur l'importance de laisser une petite place à la fantaisie, aux couleurs et aux saveurs sans lesquelles, point de bonheur!

"Dans la maison de ma grand-"mère

Dans la maison de ma grand-mère
Alice Melvin, éd. Albin Michel, dès 3 ans.


Un joli album qui sent bon "la lavande et le verbe d'antan", les souvenirs d'enfant et le bonheur qu'offrent les explorations dans la maison de nos grands-parents. Peu de texte, beaucoup d'objets à observer, rabats, fenêtres et portes entrouvertes à travers lesquelles on peut regarder, deviner. Maintes pièces au charme suranné, papier peint, chandail, pendule, porcelaine et vaisselier, vieille cuisinière, et boîte à gâteaux bien cachée, laine, piano, aiguilles à tricoter, tapis, cadres fleuris, plaid en patchwork et colifichets, chat, chien et perroquet... Juste un voyage au cœur des objets qui racontent l'histoire d'une vie et dont l'un ou l'autre servira un jour de madeleine de Proust à notre petit lecteur.

"M. Tigre se déchaîne"

M. Tigre se déchaîne, Peter Brown, 
éd. Circonflexe, dès 3 ans.


Métro-boulot-dodo, costumes et nœuds papillon, bienséance et salutations, fais pas ci,fais pas ça et au trot... Comme pour les autres animaux, les jours se suivent et se ressemblent pour M. Tigre. Mais pour M. Tigre, s'en est trop. M. Tigre, lui, il étouffe!


M. Tigre, il veut se lâcher, se défouler, tomber le costard, expérimenter la fantaisie, rugir, bondir, plonger. Bref, M. Tigre a un besoin irrépressible d'explorer son côté sauvaaaage. Ouuuh! Beurk! va t'en, espèce de mécréant!, crient les habitants bien comme il faut. Ainsi M. Tigre fit-il et M. Tigre en fut heureux... un certain temps.
Peter Brown nous avait déjà régalé avec son style unique et drôle dans Les enfants font d'épouvantables animaux de compagnie. Ici encore, le rire n'empêche pas la réflexion. Le pas franchi par M. Tigre libérera les habitants de la ville mais le bonheur se trouvera dans un juste équilibre. "Sois le changement que tu veux pour le monde"...