Venez écouter nos histoires

Malheureusement nous annulons nos trois séances de lectures faute de participants. Dommage. Une autre fois peut-être?

Non, mais c'est une blague!!

Ah, non...? Dommage,on en rigolerait presque si ce n'était aussi tragique et incompréhensible!

Une liste de 49 titres (albums pour la plupart excellents) retirés des écoles par le maire de Venise, Luigi Brugnaro (centre-droit) parce que ces livres, selon lui, traitent d'homosexualité ou de la fameuse question du genre et que ces thèmes doivent être traités en famille et non à l'école.



Notre Mario Ramos national (1958-2012) doit se retourner dans sa tombe en constatant que deux de ses albums pour enfants, C'est moi le plus beau et Un monde de cochons, y figurent. Qu'on me disent, alstublieft, en quoi c'est deux albums merveilleux parlent d'homosexualité!! De harcèlement scolaire, d'un loup qui se la pète et s'en prend plein le museau, d'accord mais d'homosexualité...??


A y regarder de plus près, le choix de pas mal d'albums reste incompréhensible: en quoi ces ouvrages mis à l'index correspondent à ce que le maire leur reproche. La peur d'être abandonner ou rejeté, l'acceptation de soi, les familles recomposées, le handicap, l'imagination, l'adoption, Tous ces thèmes sont-ils si subversifs qu'il faille en protéger les enfants de Venise? Ceux-ci doivent-ils être mis à l'abris des très dangereuses œuvres de Gabrielle Vincent (très violent, très pervers!!), Leo Lionni (si tu touches à Leo Lionni je te casse la gueule à la récré!), Grégoire Solotareff, Janik Coat (attention, grands perturbateurs!!!).



Les classiques de la littérature enfantine devenus "entartete kunst", ramassis de mots du diable près pour l'autodafé?
NON! Alors on se rebelle! 
Là-bas, à Venise où des Vénitiens rebelles et indépendants organisent un marathon de lecture présentant les 49 titres censurés. Je dis bravo!
Ici, en lisant et relisant ces livres magnifiques à nos enfants!

Ci-dessous la liste de ces titres dans leur version française, originale ou traduite.

Non, vous ne rêvez pas!

C'est moi le plus beau et Un monde de cochons, Mario Ramos, éd. L'école des loisirs
- Ernest est malade, de Gabrielle Vincent, éd. Casterman
- Petit-Bleu et Petit-Jaune, Pezzettino et Pilotin, Leo Lionni, éd. L'école des loisirs
- La chasse à l'ours, Michae l Rosen & Helen Oxenbury, éd.Kaléidoscope



- Jean a deux mamans, Ophélie Texier, éd. L'école des loisirs
- Fort comme un ours, Katrin Strangl, éd. Albin Michel Jeunesse
- Bonjour facteur, Michaël Escoffier & Matthieu Maudet, éd. L'école des loisirs



- César, Grégoire Solotareff, éd.L'école des loisirs
- Je ne suis pas comme les autres, Janik Coat, éd. MeMo
- Les papapas, de Joseph Jacquet et Dupuy-Berbérian, éd.Albin Michel Jeunesse


- Les chiens ne font pas de danse, d'Anna Kemp & Sarah Ogilvie, éd. Milan
- Comme toi, Geneviève Côté, éd. Scholastic
- Le chat et le  poisson, André Dahan, éd. Duculot
- La petite casserole d'Anatole, Isabelle Carrier, éd. Bilboquet



- Et avec Tango, nous voilà trois, Justin Richardson, Peter Parnell & Henry Cole, éd. Rue du monde
- Oreilles papillons, Luisa Aguilar & André Neves, éd. Père Fouettard
 trois titres de la série Les grands jours Apolline d'Armelle Modéré et Didier Dufresne chez Mango
Rosso Miccione d'Eric Battut chez Eli et d'autres titres italiens non traduits en français dont un Babette Cole, If I were you, texte de Richard Hamilton chez Bloomsbury, un Todd Parr, The family book chez Little et un Donaldson-Scheffler, Dov’è la mia mamma?.


Cartables, valises, sacs à dos et trousses

Nos marques:



 Rex, Linna Morata, Petit Jour Paris, Pakhuis Oost, Lilliputiens, Bakker, Lässig, 
Sass & Belle, Atomic Soda...




Bakker:



















Linna Morata:



Avenue Mandarine:







Lässig:





Lilliputiens:




Pakhuis Oost:

Petit Jour: